Soudeur

Le soudeur assemble différentes pièces de métal par fusion en les portant à très haute température. Sous la flamme de son chalumeau, le soudeur voit naître tous types d’objets ou de pièces métalliques.

Le soudeur prépare les pièces à souder, les dégraisse et les décape. Il porte une combinaison et un masque pour se protéger contre d’éventuelles projections. Il allume la flamme (soudure au chalumeau) ou branche le contact électrique (soudure à l’arc par électrode). Il règle l’intensité de la flamme ou du courant et programme la vitesse de soudage. Il maintient l’appareil de soudage à une distance précise de la pièce à souder et évalue la durée d’exposition nécessaire à la réussite de l’opération. Il nettoie ensuite la soudure, la contrôle et la polit. Il est responsable de l’entretien de son matériel de travail.

Le soudeur travaille dans un atelier ou sur un chantier. Il travaille le plus souvent seul. Il est constamment debout. Pour certaines opérations de soudure, il peut travailler dans des positions inconfortables ou respirer des gaz toxiques ou des poussières. Il peut travailler en équipe avec des horaires différents.

Le soudeur à l’arc, au MIG ou au TIG doit être totalement protégé (masque, gant), la lumière produite lors de l’arc étant tellement intense qu’elle provoque des brûlures de la peau et de la rétine. La lumière bleue produite par l’arc est aussi puissante que la lumière du soleil et provoque des effets similaires sur le corps humain (coup de soleil, brûlure de la rétine). Cependant, la peau et la rétine se régénèrent : douleur et marque disparaissent « rapidement ».